Un livre 📖 une tasse de thé ☕ notre avis💭

Salut les canailles ! Comment ça piaille en ce début d’année?

Nous on recommence l’année en douceur avec les chouettes lectures que Sans sucre sans sel nous a offert à Noël. 📚

Pour ceux qui ne nous suivent pas encore sur Insta, on explique. Notre chère sans sucre sans sel a fait aux piailleuses de très beaux cadeaux, dont deux livres, Chanson douce, de Leïla Slimani, pour Julie, et Pars avec lui, d’Agnès Ledig, pour Marie.

On fait rarement des articles à la première personne par ici, comme les piailleuses fonctionnent en duo, mais pour celui-ci, il le fallait. On est inséparables, certes, mais on n’a pas ni les mêmes lectures, ni les mêmes avis !

Je remercie du fond du cÅ“ur Sans sucre sans sel, qui sans le savoir, m’a offert le livre d’une de mes auteures favorites. Je l’avais déjà lu, à sa sortie en poche, en 2016,  mais loin d’être déçue, je me suis jetée une nouvelle fois sur ce livre, ravie d’avoir l’occasion de le relire. Force est de constater, que ma vision est restée la même, et que sa lecture m’a touchée de nouveau, si ce n’est plus.

« Je lui ai tenu la main quelques instants avant de le laisser. Il a légèrement serré mes doigts. Ca fait du bien. Ca fait du bien aux deux, je crois. [Mon collègue] a raison, je prends les choses trop à cÅ“ur. Peut-être. Surement. Et alors ? Â»

Pars avec lui d’Agnès Ledig, est une ode à la vie et à la sensibilité des êtres. Juliette est infirmière et enchaîne les gardes de nuit. Roméo est pompier, et victime d’un grave accident lors d’une opération. Leurs chemins vont se croiser à l’hôpital, alors que Juliette, éprouvée par son manque de sommeil, ne trouve du réconfort qu’en donnant entièrement de sa personne à ses patients. Roméo et Juliette ? Un hasard, vraiment ? Si bien sûr, cela m’a fait sourire, je savais que ce livre ne serait pas pour autant une bluette. C’est un roman,  vrai, poignant, sincère, où chaque chapitre correspond tour à tour à un personnage. L’écriture à la première personne m’a immédiatement plongée dans l’univers de cet hôpital, de cette rencontre entre ces deux personnages un peu abîmés.

Agnès Ledig a une plume légère et authentique. Elle écrit avec ses émotions et je le ressens. J’ai dévoré ce livre, trop curieuse de savoir ce qui allait arriver à Juliette, délaissée chez elle par son compagnon, et en train d’essayer d’avoir un enfant par procréation médicale assistée, à Roméo aussi, comment allait-il se sortir de cet accident ? Et à sa petite sÅ“ur, d’à peine quinze ans, dont il est le seul parent.  

Ces êtres, éprouvés par la vie, me parlent, me touchent et m’émeuvent. Et qu’y a t-il de plus agréable qu’être réellement touchée par une lecture ?

Je ne peux que vous conseiller la lecture de ce livre, qui redonne goût en l’espoir, en la vie, au bonheur. Tout comme les autres romans de cette auteure, qui reste, avec Agnès Martin-Lugand, l’une de mes préférées. Ses livres font typiquement parti de ceux qu’on doit lire quand on ne sait pas quoi lire. La lecture en est facile, et l’histoire souvent apaisante.

Merci Sans sucre sans sel, de m’avoir permis de (re)découvrir ce livre. Et pour ceux que je n’aurais pas réussi à convaincre, n’hésitez pas à aller lire un petit extrait

Chanson Douce m’a happée. Leïla Slimani a capté mon attention comme un dessin animé vole celle des enfants.

Par je ne sais quel hasard, je n’ai pas été prise dans l’agitation qui s’était faite autour de ce roman lorsque le film est sorti. Par je ne sais quel miracle, Sans sucre sans sel m’a plongée dans cette histoire (Bon, ok, j’avoue, je sais… C’est époustouflant comme cette fille est douée).

Quand j’ai déballé le paquet rectangulaire et lu la quatrième de couverture j’ai tout de suite pressenti que ce livre me plairait. Quasiment immédiatement, je me suis mise à sa lecture. Devoir le refermer et le poser, pour les repas de Noël à droite à gauche, pour partir au travail, ou simplement quand mes yeux me brûlaient de sommeil, était à chaque fois un déchirement.

« Leur vie déborde, il y a à peine de place pour le sommeil, aucune pour la contemplation. »

D’une plume légère mais dure, incroyablement habile et touchante, Leïla Slimani nous raconte l’histoire d’une famille, d’une nounou, et de ce lien particulier qui se créé lorsque l’on intègre, comme Louise, la vie de cette petite communauté dans une si profonde intimité.

Myriam, mère de deux enfants, Mila et Adam, est prise dans le rythme effréné de sa vie d’avocate. Paul, son mari et père des deux jeunes enfants, est lui aussi bien occupé au travail. Producteur d’artistes, ses horaires ne sont pas cléments. Alors Louise, nounou de carrière, ne comptant plus les expériences et les recommandations par les précédentes familles, se retrouve là, entre Adam et Mila et leurs parents. Ces deux petits, un peu capricieux, ont une tendresse profonde pour cette femme délicate.

La situation est parfaite, presque idyllique, tant Louise est exemplaire. Elle fait tout ce qu’il faut et tellement plus. Pourtant, quelque chose change, Myriam le sent. Les enfants sont parfois perturbés. Mais ce n’est rien, n’est-ce pas, ces petites choses qui clochent dans la course délirante du quotidien ?

« On se sent seul auprès des enfants. Ils se fichent des contours de notre monde. »

Ce roman, que la mort transforme en drame, m’a émue. Il m’a touchée, beaucoup. Pourtant, je ne me suis pas vraiment identifiée à l’un des personnages. Mais les émotions, les angoisses, les questions, les passions et les craintes qui sont peintes au travers de ces personnages, quel que soit leur âge, leur sexe ou leur raison sociale, sont réelles et transcendantes.

Alors je remercie autant de fois Sans sucre sans sel qu’il y a de caractères dans ce précieux livre. Plus quelques bonus pour le plaisir que j’ai eu à le lire. Ses conseils sont avisés et elle connaît si bien ses lectures qu’elle ne se trompe pas pour viser juste.

Je ne peux que vous recommander cette lecture merveilleuse !

« Elle doit admettre qu’elle ne sait plus aimer. Elle a épuisé tout ce que son coeur contenait de tendresse, ses mains n’ont plus rien à frôler. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s